UN DÉFI TECHNIQUE RELEVÉ AVEC BRIO

14 septembre 2020

Les deux chantiers de construction sont à plein régime depuis plusieurs semaines et le projet Espace Péribonka se veut encore une fois très particulier par le fait qu’il s’intègre au joyau patrimonial qu’est l’église Saint-Édouard-de-Péribonka. Dans un prochain article il sera question de cette intégration comportant son lot de considérations architecturales dans l’élaboration d’un concept réfléchi et harmonieux. Attardons-nous pour le moment aux défis techniques reliés à la mise en œuvre d’un tout nouveau bâtiment de cette ampleur qui s’annexera à un monument historique datant de 1949.

En effet, le niveau du plancher de l’église existante étant plus haut que celui du nouveau bâtiment Espace Péribonka, les fondations de ce dernier se devaient d’être beaucoup plus profondes dans le sol.

La caractéristique du sol , majoritairement composé de sable, a dû être prise en considération dans l’élaboration des scénarios d’excavation possibles en début du chantier. Le sable a des propriétés particulières et s’érode très facilement. Cette problématique a été prise en compte lors de la conception de la structure en fonction des diverses analyses du laboratoire de sols, mais également lors de la réalisation sur le terrain avec l’équipe de projet.

Cette façon de faire a permis de bien comprendre l’état de la situation et d’élaborer différentes stratégies novatrices pour pallier aux difficultés rencontrées. Les solutions apportées par les ingénieurs, l’entrepreneur général et son sous-traitant en excavation ont permis de conserver l’intégralité du concept d’aménagement, tout en assurant la sécurité de la fondation de l’église, construite selon des normes bien différentes de celles d’aujourd’hui. L’approche utilisée assurera également la pérennité de l’ensemble de l’ouvrage à long terme.

La sécurité en tout temps est primordiale autour du périmètre de chantier. C’est aussi vrai pour l’église, qui est fermée au public depuis le début des travaux. En effet, celle-ci fait partie intégrante du chantier de construction dans sa totalité. Plusieurs travaux sont encore à venir à l’extérieur comme à l’intérieur de l’enceinte. Durant cette période, des lieux temporaires seront accessibles aux citoyens de Péribonka qui en feront la demande auprès de la municipalité.

Avec le projet de l’aménagement du musée Louis-Hémon dans l’église, un corridor d’accès sera bientôt construit en reliant l’église et le bâtiment Espace Péribonka.

Suivez le blogue pour connaître l’avancement des travaux. Pour ce faire cliquez ici sur l’icône suivant:

Publié par Les Maîtres d’Oeuvre

www.mdoarchitectes.com En 1993, les architectes Carl Hovington et Luc Gauthier assuraient la continuité de la firme Les Maîtres d’Oeuvre. Ils perpétuaient ainsi la tradition d’excellence d’avant-garde qu’avaient établie leurs prédécesseurs au début des années 40. Ils ont su transformer cet héritage et le modeler à leur approche actuelle. Une philosophie de l’architecture est née. Les Maîtres d’Oeuvre, c’est une équipe innovatrice et expérimentée, consciente des enjeux qui accompagnent chacun de ses mandats. La firme se distingue par son processus de recherche qui facilite la synergie des usagers tout en répondant aux nombreuses exigences techniques et financières qui sous-tendent chaque projet. Depuis plus de 20 ans, l’approche audacieuse du groupe favorise la valorisation du projet par la perception d’un geste architectural unique dans l’espace-temps et préconisant une signature contemporaine et ancrée au paysage urbain.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :