LA NOUVELLE VOLUMÉTRIE PREND FORME

16 mai 2021

Plusieurs d’entre vous ont assurément constaté que la structure principale du projet Espace Péribonka est maintenant arrivée au chantier et que plusieurs éléments du casse-tête ont déjà pris place. En effet, la structure du rez-de-chaussée est érigée à 90% et celle de l’étage est maintenant terminée.

Les énormes fermes de toiture qui reprennent la forme originale de l’église adjacente sont mises en place par une toute nouvelle grue, visible à plusieurs kilomètres. Cette opération est délicate et doit être faite avec minutie et savoir-faire afin de positionner adéquatement chaque élément de structure au bon endroit et de faire les correctifs nécessaires sur place. À ce stade, il possible que certains éléments doivent être corrigés au chantier lors de l’érection de cette structure.

Dans un chantier de construction, bien que les plans soient le plus réalistes et le plus précis possible, il se pourrait que des ajustements soient nécessaires pour garantir la perfection de la mise en place. Les concepteurs s’assurent d’avoir une marge de manœuvre ou marge d’erreur suffisantes pour le dimensionnement lors de l’élaboration des dessins, afin que la construction puisse se faire sans problématique et conforme aux normes en vigueur.

L’érection de la structure est maintenant complétée. Les arches principales de la partie avant de l’étage bouclent ainsi cette opération. En effet, lorsque les fermes de toiture arrière seront consolidées, l’étape finale pourra être exécutée et c’est à ce moment que l’on pourra constater toute l’ampleur du bâtiment dans son ensemble. Sa volumétrie sera alors identique à celle de l’église Saint-Édouard de Péribonka. Rappelons que cette partie « cathédrale », aura une vue panoramique sur la rivière Péribonka et permettra d’aménager un espace mezzanine dans la partie haute de la bibliothèque et de voir de l’intérieur, l’ensemble cette structure de bois. 

Lorsque la structure sera terminée, l’entrepreneur en construction s’attaquera à l’enveloppe du bâtiment et à la réalisation des dalles de béton des différents planchers du sous-sol, du rez-de-chaussée et de l’étage. C’est seulement lorsque les dalles de béton seront terminées que les travaux intérieurs pourront débuter jusqu’à la fin du chantier prévu cet automne.

Publié par Les Maîtres d’Oeuvre

www.mdoarchitectes.com En 1993, les architectes Carl Hovington et Luc Gauthier assuraient la continuité de la firme Les Maîtres d’Oeuvre. Ils perpétuaient ainsi la tradition d’excellence d’avant-garde qu’avaient établie leurs prédécesseurs au début des années 40. Ils ont su transformer cet héritage et le modeler à leur approche actuelle. Une philosophie de l’architecture est née. Les Maîtres d’Oeuvre, c’est une équipe innovatrice et expérimentée, consciente des enjeux qui accompagnent chacun de ses mandats. La firme se distingue par son processus de recherche qui facilite la synergie des usagers tout en répondant aux nombreuses exigences techniques et financières qui sous-tendent chaque projet. Depuis plus de 20 ans, l’approche audacieuse du groupe favorise la valorisation du projet par la perception d’un geste architectural unique dans l’espace-temps et préconisant une signature contemporaine et ancrée au paysage urbain.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :